Détruire les villes avec poésie et subversion

Désurbanisme, fanzine de critique urbaine (2001-2006)

« Détruire les villes ?
Mais vous n’y pensez pas ?
Mais si, mais si, on y pense… Évidemment on ne va pas y aller au bulldozer ; pas non plus avec le dos de la cuillère. Pour l’instant, on utilise la poésie pour semer le doute dans les têtes… Et si une nuit étoilée ou une énorme vague avait plus de sens qu’un bus bondé aux heures de pointe ? »
Espace dominé et structuré par le Capital, la ville offre un terrain de lutte et de critique du capitalisme.
Publié de 2001 à 2006, Désurbanisme est un fanzine d’amoureux des villes passionnés par leur destruction, une boite à outils – mêlant pensées et expériences critiques – dans laquelle la lutte peut puiser du combustible.

Auteur : Collectif | Éditeur : Le monde à l’envers | Thèmes : Urbanisme, ville | 2014 | 552 pages

Complice de lecture: Archipel Centre De Culture Urbaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s